Il y a presque un mois je shootais mon dernier concert avant que les mesures tombent et annulent tout les concerts et événements. Ce concert, c’était celui de DTF et en plus d’être le dernier en date, c’était surtout celui que j’attendais le plus de l’année.

DTF est un groupe de rap signé sous le label de PNL, QLF Records. Il est composé de RTI et RKM, deux rappeurs originaires du 94. Ils ont 3 projets à leur actif dont “On ira où”, le dernier album qu’il défendaient en tournée dans toute la France. Moi, c’est à Nantes dans la salle du Ferrailleur que j’ai eu l’opportunité de les voir et d’aller shooter le concert. À ce moment je ne savais pas que ce concert serait le dernier avant un bon moment et écoutant beaucoup ce groupe, j’ai adoré ce moment.

 

Les chansons s’enchaînent, tout album confondu et le public répond présent. On ira où ? Leur dernier album est empreint de nostalgie, de questionnements et de recherche identitaire. Une des grandes thématiques de l’album étant la destruction de leur cité dans laquelle ils ont grandit, la cité Gagarine. La perte des repères, la nostalgie des souvenirs.

La dernière chanson qui est “Dans la ville” en featuring avec N.O.S, tous les amis et l’entourage de DTF montent sur scène. Et c’est ça qui transpire particulièrement de leur univers et du concert, les liens forts qui se sont créer avec le temps et qui, malgré les événements de la vie, ne se cassent pas.